À propos de nous

Nous sommes deux masseurs convaincus. Nous croyons que votre corps ne peut être équilibré que lorsqu’il parvient à se détendre.
À travers massages, yoga et/ou d’une bonne conversation, nous voulons nous assurer que vous puissiez vous recentrer et revenir à vous-même.

Sonja, la cinquantaine, est masseuse, et possède une connaissance et une compréhension formidable de ce dont le corps a besoin sous ses mains habiles. Elle s’est spécialisée dans le massage classique, les massages ayurvédiques, les Doshas, et le Lomi-lomi – le massage hawaïen. Elle est professeur de Yin yoga et travaille toujours à élargir ses connaissances.

Dans les années qui ont précédé sa retraite, Frans s’est approprié le massage avec grand plaisir. S’il laisse le nouveau cabinet à Sonja avec amour, il est tout de même ravi de pouvoir pratiquer de temps à autres. Il s’est spécialisé dans les massages classiques et adore donner un massage aux pierres chaudes.
Nous sommes tous les deux des masseurs pleinement qualifiés.
Le départ a été riche en aventures, en tant que skipper/propriétaires de la flotte brune. Une période dans le carcan habituel du monde du travail : garde d’enfants, chargée de clientèle. Autoentrepreneur en tant que coiffeuse de chevaux, elle est partie à l’aventure en tant que propriétaire d’une grande maison d’hôtes avec restaurant en République tchèque. Finalement, Sonja a suivi son rêve et a suivi des cours de massage et de yoga en République tchèque, en Autriche, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Elle a pratiqué dans un hôtel bien-être autrichien, dans des parcs de remise en forme suisses, un hôtel suisse et dans son propre cabinet, également en Suisse.

Maintenant, c’est un nouveau départ qu’elle prend dans la Haute-Saône romantique, au sein d’une belle ferme avec une chambre de massage permanente.
Celle-ci est suffisamment grande pour masser 2 personnes en même temps. Si les invités souhaitent se faire masser simultanément mais séparément, c’est également possible : Sonja dispose d’une salle dans laquelle elle dispense régulièrement des cours de yoga, et cette salle est également excellente pour les massages.

 

Le gui: de eigenzinnige Maretak (cq Mistletoe) 

La plante a été entourée de mystères et de rituels pendant des siècles. C’est une plante qui était considérée comme un symbole de la vie éternelle.
Pendant la saison de Noël, le gui est accroché comme décoration pour attirer la chance et la fertilité. La coutume veut que quelqu’un se tenant en dessous puisse être embrassé.

Le gui se distingue par son comportement complètement différent des autres plantes. Le gui semble être indépendant de la Terre, du temps et de l’espace. Par exemple, la graine ne peut germer qu’à la lumière et les racines poussent vers le haut, contrairement aux autres plantes.
La plante pousse comme un bulbe. Aucune préférence pour ci-dessus ou ci-dessous. Les feuilles n’ont aucune différence entre le haut et le bas. Ceci est unique dans le monde végétal car d’autres plantes poussent de la terre au soleil avec la racine au centre de la terre.
Le gui ne peut même pas pousser sur la terre. La plante ne peut pousser que dans un autre arbre dont elle absorbe l’eau et les nutriments.
La relation du gui avec le soleil est également frappante. La plante ne pousse pas en été, puis elle se repose. La plante fleurit en février et les baies mûrissent en décembre.
Pas étonnant que la plante attire l’attention depuis des siècles.

On supposait autrefois que la nature donnait des signaux à l’homme. L’homme qui regardait de près pouvait voir le but de la plante sur terre.
La médecine anthroposophique utilise encore le gui.Et de nombreux homéopathes savent aussi comment fonctionne cette médecine naturelle.